Dernières Actualités

Les actualités sont classées de la plus récente à la plus ancienne

La société Luma Labs a développé une intelligence artificielle baptisée Dream Machine

La société Luma Labs a développé une intelligence artificielle baptisée Dream Machine, qui peut produire des vidéos réalistes de haute qualité à partir d’instructions textuelles et d’images avec des personnes, des animaux et des objets. Ce dispositif est similaire à celui de l’IA Sora développée par Open AI qui a conçu également un générateur de vidéos ultra réalistes. Dream Machine, tout comme Sora, ne sont pas encore accessibles au grand public, mais un accès gratuit et facile serait prévu avant la fin de l’année.

Microsoft s’oriente vers les entreprises et les développeurs, au détriment des outils grand public

Tout comme Open AI, avec GPT+, Microsoft avait lancé il y a six mois Copilot GPT Builder qui permettait aux utilisateurs de Copilot Pro (incluant les modèles d’IA génératives comme GPT-4 Turbo et Dall-E 3) de créer des assistants IA personnalisés (GPTs) sans nécessiter de compétences en programmation. Cette fonctionnalité permettait à un large public de développer des programmes adaptés à leurs besoins, à usage personnel ou professionnel. Or, après le 10 juillet, tous les GPTs créés avec le Builder et les données associées seront supprimés. Microsoft s’oriente à présent vers les entreprises et les développeurs, au détriment des outils grand public.

La licorne française Mistral AI a annoncé avoir bouclé une levée de fonds de 600 millions d’euros

La licorne française Mistral AI a annoncé avoir bouclé une levée de fonds de 600 millions d’euros. Le tour de table réunit Salesforce, BNP Paribas, Nvidia et IBM. Cela porte à plus d’un milliard d’euros le montant levé en moins d’un an. Mistral AI a annoncé que ces fonds vont  lui permettre de développer sa puissance de calcul, continuer à optimiser la qualité de son recrutement et élargir sa présence aux États-Unis en capitalisant sur son antenne en Californie. La licorne française est ainsi valorisée à 6 milliards de dollars.

OPEN AI a lancé ChatGPT-4o accessible à tous les détenteurs de la version gratuite ChatGPT3.5 

Cette nouvelle fonctionnalité est plus rapide que GPT4 et permet d’accéder aux GPTs spécialisés du store. Il faut toutefois constater que dans sa version actuelle, si on ne possède pas la version payante GPT4, GPT-4o risque de ne plus être utilisable au-delà de 4 prompts en raison de l’afflux des utilisateurs. En revanche, les titulaires de GPT4 auront droit à 80 messages toutes les 3 heures avec GPT-4o en plus des 40 messages, toutes les 3 heures, inclus dans la version payante. Cette nouvelle version de ChatGPT peut être considérée comme les prémices de GPT5 à venir très prochainement.

CoreWeave, spécialisée dans les infrastructures cloud GPU pour l’IA, a levé 1,1 milliard de dollars

CoreWeave, spécialisée dans les infrastructures cloud GPU pour l’IA, a levé 1,1 milliard de dollars lors d’un tour de Série C, portant sa valorisation à 19 milliards de dollars. Ce financement, dirigé par Coatue et soutenu par d’autres investisseurs tels que Magnetar, Altimeter Capital, Fidelity, et Lykos Global Management, aidera l’entreprise à soutenir sa croissance rapide et à étendre sa présence internationale.

Fondée en 2017 pour le minage de crypto-monnaies, CoreWeave est désormais un partenaire essentiel de Nvidia et sert des clients majeurs de l’IA comme Inflection AI et Mistral. L’entreprise, qui a déjà agrandi son réseau de data centers aux États-Unis, prévoit de doubler cette capacité en 2024.

Les services des finances publiques emploient désormais l’intelligence artificielle

Les services des finances publiques emploient désormais l’intelligence artificielle couplée à des images aériennes pour améliorer leur surveillance. Initialement utilisée pour identifier 160 000 piscines non déclarées, cette technologie est maintenant appliquée à la détection de constructions telles que les vérandas ou les abris de jardin non conformes.

Pour ce faire, le fisc combine les capacités de l’intelligence artificielle avec les images fournies par l’Institut national de l’information géographique et forestière, les plans cadastraux, et les déclarations des constructions. L’intelligence artificielle, qui fonctionne grâce à des algorithmes open source, est actuellement en phase d’entraînement pour identifier efficacement ces nouvelles structures.

Google perd 90 milliards de dollars de valeur boursière à cause de son IA Gemini

Gemini est une IA mise au point par Google. Elle est dotée de la faculté de créer des images à partir des demandes écrites de ses utilisateurs. Cependant, il a été observé à plusieurs reprises que cette IA présentait des biais évidents vis-à-vis des personnes blanches, refusant presque systématiquement de les représenter sur ses images, et ce peu importe la demande soumise à la base.

Ce dysfonctionnement qualifié de discriminant a engendré de virulentes critiques à l’égard de Gemini, au point que Google a finalement décidé de suspendre temporairement sa fonction de génération d’image, le temps de résoudre le problème. Cette mauvaise publicité a coûté 90 milliards de dollars à la capitalisation boursière de l’entreprise.

La course aux processeurs du futur est lancée 

La « guerre des puces » est lancée. Le développement des IA génératives est lié au nombre et à la qualité des microprocesseurs. C’est une priorité de Sam Altman, le PDG d’OPEN AI, qui souhaiterait mobiliser 7 000 milliards de dollars pour accroître la capacité de ses IA. Il recherche pour cela une alternative à NVIDIA, le leader des processeurs graphiques et n’est pas le seul à conduire ce type d’opération. Masayoshi Son, le PDG de SOFTBANK, s’est allié à la société britannique ARM, également spécialisée dans le développement de processeurs.